Comment avoir une meilleure estime de soi ?

Beaucoup de personnes confondent confiance en soi et estime de soi, l’estime de soi est associée à un sentiment tandis que la confiance en soi est un aboutissement qui découle d’une action. Pour faire court : la confiance en soi est un concept plus puissant que l’estime de soi. Dans cet article, je te guide sur ta capacité à développer ce sentiment d’estime, puisque c’est l’estime qui précède la qualité de tes actions. Sache qu’avoir une bonne estime de soi n’est pas réservé à certaines personnes mais que toi aussi tu peux la développer et adopter un bon jugement sur toi-même.

Travailler l’estime de soi comme un muscle

L’estime de soi fonctionne comme une spirale soit c’est sentiment qui émerge de façon continue soit notre estime s’enfonce un peu comme des sables mouvants. Pour t’expliquer ce concept, je vais prendre un exemple qu’a démontré Anthony Robbins, un des pionniers du développement personnel aux Etats-Unis.

Il explique que nous, humains, disposons d’un système de croyances, par rapport à nous et à ce que l’on est capable de faire. Ces croyances vont ainsi influencer notre potentiel à faire des choses ou pas. Ce potentiel va être fortement lié aux nombres d’actions que l’on va entreprendre. Enfin, c’est ce nombre d’actions qui va déterminer nos résultats.

C’est ça, la fameuse spirale : Croyances, potentiel, actions, résultats.

Si dès le départ tu ne crois pas en toi (mauvaise estime de soi), tu te dis que tu as un faible potentiel, tu n’oses pas faire grand chose et donc tu ne vois pas de résultats, zéro progression.

Si au contraire, tu crois en toi (bonne estime de soi), tu penses avoir du potentiel, tu tentes des choses : automatiquement, les résultats vont suivre. Tu peux ainsi voir une progression et cela te motive encore plus et tu as de meilleures croyances.

D’accord oui, c’est logique tu va me dire : comment avoir une bonne estime de soi si je ne croîs pas assez en moi ?

Avoir une meilleure estime de soi en visualisant son succès.

Ce qui va te donner l’envie d’avoir une meilleure estime de toi est intrinsèque, c’est en toi. L’estime de soi ne se construit pas en dominant les autres. Ni même en flattant son ego avec des éléments extérieurs (produits de luxe par exemple).

Visualise-toi en train d’accomplir avec succès ce que tu veux mettre en place. Il s’agit du meilleur moyen pour développer l’estime quand rien ne te propulse autour de toi.

Moi, ça a été mon cas : avant de lancer mon blog, ma chaîne YouTube je n’étais pas du tout confiant. Il était très difficile pour moi d’oser entrer dans un terrain qui ne m’était pas familier. Ce qui m’a propulsé , c’est l’estime de moi qui était positive. Pour la développer, j’ai du faire un travail intérieur de visualisation. Dès que je l’ai fait, j’ai trouvé un sens à le faire.

C’est ce sentiment qui me propulse, tout ce qui nous motive est émotionnel, vraiment tout.

La bonne estime de soi vient en modifiant son programme intérieur

Notre cerveau est souvent comparé à un ordinateur, dès qu’il reçoit une information, il l’a traite d’une certaine façon.

La clé est de pouvoir s’en libérer pour changer la programmation, qui ne t’aide pas.

Par exemple, depuis toujours, lorsque que tu échoues, tu te positionne en tant que victime. Tu subis pour plusieurs raisons. L’objectif ici, c’est que tu puisses changer la programmation “subir” par “grandir”. Il faut se dire que les échecs permettent d’apprendre de nouvelles choses.

Ta mauvaise perception des choses ne t’aide donc pas à développer une bonne estime de soi. Pour y parvenir, tu dois placer ton attention sur les choses pertinentes et positives. J’ai écris un article qui parle précisément de ce sujet : Comment modifier sa vision sur l’échec.

Je m’explique, tu peux très bien avoir d’excellents résultats. (examens réussi, prime de salaire etc…) Si ton attention est portée sur les mauvais points, ton estime sera inexistante.

Imaginons un youtubeur qui a l’habitude de faire des millions de vues sors une vidéo qui fait seulement 100k vues. Il devient vulnérable et son estime est basée sur quelque chose qu’il ne peut pas contrôler : le nombre de vues.

C’est idiot mais ça existe, pourtant, il a déjà été observé par plusieurs centaines de milliers de personnes.

La clé pour reprogrammer correctement son cerveau, c’est de se dire qu’il n’y a ni échecs, ni réussites. Il n’y a que des résultats, qu’ils soient à la hauteur de nos attentes ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *