Comment se libérer de son mental ?

Dans l’un de mes derniers articles, j’ai expliqué le fonctionnement de notre mental. Dès à présent je vais t’expliquer comment on peut réussir à se libérer en partie, de nos flots de pensées.

Puisque malheureusement notre mental nous pose souvent beaucoup de problèmes. Des problèmes poussant à la dépression le stress, l’inquiétude… 70 % des maladies que nous développons proviennent du mental.

Dans cet article je ne vais pas te parler de l’aspect psychologique mais plutôt d’une méthode, d’une façon de voir la question qui va te permettre d’y répondre.

Au travers de cet article, je souhaite aider les personnes qui sont notamment vulnérables à leurs pensées et qui n’arrivent pas à s’en détacher. Je m’adresse en priorité aux personnes stressées, nerveuses et autres personnes très émotives.

En considérant que tu n’es pas tes pensées.

Tous les gens normaux entendent des voix dans leur tête et cela de façon involontaire par la pensée. Ce sont pour la plupart du temps un monologue ou un dialogue continuel.

Ces monologues ou ces dialogues représentent des événements qui ne sont pas directement liés au présent. En réalité, ils s’appuient sur le passé ou se projettent dans le futur.

Toutes ces voix ou ces images existent dans des contextes souvent négatifs et provoquent de l’inquiétude. Sauf qu’en réalité c’est un conditionnement mental, tu es dans le présent, pas dans le futur ni dans le passé.

Tout cela veut dire que tu n’es pas ton mental. La pensée s’attache à un temps qui n’est jamais dans le présent. Cette identification se fait par le biais de ce qu’on appelle l’ego.

L’ego est notre façon à nous de nous percevoir. L’ ego n’est pas une entité visible physiquement, tout comme les pensées. Il faut voir L’ego comme une entité vulnérable et très inquiète. L’ ego a peur de sa disparition.

Il survit grâce à notre identification au mental. Tu dois donc comprendre que cette identification est une version fausse de toi-même. Si tu ne fais pas attention, tu risques d’être tiré vers le bas sans même t’en rendre compte.

Pour te donner un exemple concret, l’ego surgit dans notre comportement lorsque l’on cherche à donner toujours tort à une personne lors d’une dispute…

L’ego prend forme derrière une réaction ou un comportement inconscient si on n’y accorde pas suffisamment d’attention.

En exerçant à éveiller ta pleine conscience

Pour remédier à ça, je te conseille la pratique du zen et/ou de la méditation. Ce sont des pratiques courantes et efficaces venant d’Asie.

En Europe les gens commencent déjà à apprécier la méditation et s’inscrivent de plus en plus a des cours de yoga. Bien trop souvent, on confond la plupart des formes de yoga, de méditation et de pratique du zen à de la gymnastique. Or, Tu n’as pas besoin d’être souple pour pratiquer l’essentiel. Il faut surtout comprendre pourquoi tu cherches à pratiquer.

Comme expliqué plus haut, L’ego fusionne avec nos pensées et nous donne une version faussée de nous-même par notre identification. Nous prenons cette dernière pour vrai.

Ce mécanisme s’explique par le fait que : Le passé nous confère une identité Le futur nous garantit une promesse de paix et de satisfaction.

L’exercice que je te propose est vraiment accessible à tous. N’étant pas un expert dans ces domaines, j’ai tout de même pratiqué avant d’expliquer.

J’étais une personne assez stressée voire anxieuse auparavant. Je suis certain que ces exercices et les conseils que je t’apporte pourront t’aider.

L’exercice ? C’est le suivant : Assieds-toi ou allonge-toi sur le dos de façon à être dans une position bien confortable. Puis ferme les yeux, essaie de te recentrer sur toi. Prends de grandes inspirations, puis souffle.

Tu peux te concentrer en faisant attention aux détails des bruits extérieurs. Tu verras qu’au bout d’un moment (quelques minutes) tu auras des images qui peuvent apparaître, peut-être même des scènes ou des sons que tu as vécu ou imaginé.

Attends quelques instants, c’est-à-dire quelques minutes et pose-toi la question suivante : “En ce moment que me manque -t-il ?” ou tu peux dire ceci “Si ce n’est maintenant, quand alors ?” Ces questions puissantes te permettront de te recentrer sur le présent, généralement, ils exigent une réponse qui ne provient pas du mental.

C’est un exercice simple qui est beaucoup pratiqué par les Maîtres zen. Il se peut que cet exercice ne fonctionnera pas efficacement au début. Il faut de la pratique avant d’observer des résultats.

Si tu as trouvé ça intéressant, pratique et tu verras par toi-même. J’espère que les conseils que je t’ai apporté t’ont appris des choses ou t’ont aidé et si c’est le cas, ça veut dire que j’ai accompli ma mission.

N’hésite pas à partager à des personnes de ton entourage ou concernées par le sujet !

4 commentaires sur “Comment se libérer de son mental ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *